Skip to main content

Posts

Showing posts from 2009

Source d’Infographics préférées MAJ

La déshumanisation des rapports commerciaux entraine t-elle la déshumanisation du consommateur ?

J'avais déjà abordé les aspects positifs réhumasiation des points de ventes, rapports commerciaux et lieux de vie dans un article sur la Thaïlande ou je louait alors des conséquences positives d'un salaire généralement faible.
Un article de backchich.info (me) fait sauter aux yeux une autre conséquence de la déshumanisation des rapports commerciaux :
Le fait que le consommateur va s'adapter à ces nouveaux processus de vente "machine to human" et les duper, faisant fi de tout ce qu'on a pu lui apprendre sur l'honnêteté , l'honneur, le respect, etc.
Traité comme une machine et par une machine, il risque de répondre en machine de plus en plus.
L'exemple de l'article est celui du billet "demi tarif" vendu dans les DAB du métro parisien. Voyager avec, sans en être pourtant bénéficiaire vous expose à une amende.
Sauf que, le risque de contrôle et d'amende est bien plus faible que le gain financier apporté par le voyage avec des billets &quo…

Veille magazine avec Relay.fr

Surveiller des thèmes/mots précis sur internet, avec les alertes Google, les flux RSS des résultats de recherche Yahoo et Bing, et bien sur, le suivi de mots clés sur Twitter et Facebook, c'est finalement pas compliqué...
Par contre, la presse papier... comment on fait sans gros moyens type Lexis Nexis ?
J'ai découvert il y a peu les alertes du kiosque en ligne Relay.fr.
Ca marche comme les alertes Google :
- on donne un terme à surveiller, on valide, on clic sur "Alerte sur cette recherche" (en bas de la page de résultat de la recherche faite) :

- on donne son e-mail et c'est bon, on recoit un récap quotidien avec des jolies images des magazines qui parlent du thème recherché, avec quand on clic sur cette couv, des détails :

Voilà, et le bonus, c'est que comme ça veille des magazines comme télépoche, ça veille aussi les programme télé :)

Apres, on peut même acheter le magazine en question en ligne, chose que je ferai surement quand j'aurai mon iSlate (mais pas …

Sortir de l'actu realtime pour privilégier la valeur ajoutée

Image via Wikipedia
Trop d'info ! ! !
C'est un problème classique des gens curieux et intéressés par trop de sujets.

Une piste de solution que j'expérimente :

Ne plus suivre les blogs qui "crachent" trop d'infos sans très grosse valeur ajoutée dans ses RSS (oui ça crève le coeur) et se focaliser sur ses "pépites", des blogs/sites qui postent relativement peu des infos à haute haute valeur ajoutée (à vous de juger où est la valeur ajoutée).

Après, ces blogs qui publient beaucoup beaucoup ne sont pas dénués d'intérêts, c'est de l'actu, de l'air du temps, voir des ragots sympa !
...mais leur torrent d'info est trop lourd... ils sont usants à suivre avec un système de "read-unread" comme sur les readers de RSS, ET ils doublonnent sévèrement entre eux!!

Ma solution : suivre les torrents d'infos intéressants via leur flux Twitter ou Facebook, laisser ainsi le torrent couler et aller y boire de temps en temps...
A l'inverse, m…

La finance islamique, modèle de bon sens à suivre ?

tdi

Je vous invite à lire un petit article court et clair de lexpansion.com sur la finance islamique intitulé "La finance islamique, comment ça marche".

Si sur d'autres plans la charia (loi islamique) ne m'enthousiasme pas, appliquée à la finance, elle me paraît très saine.
A se demander si ce ne serait pas salvateur d'appliquer ses principes à toute la finance mondiale, car au delà de toute considérations religieuses, ceux-ci me semblent empreints de bon sens.

Je vous copie de l'article les bases de la finance islamique ci-dessous, et vous invite à lire dans l'article la description des différents produits islamiques présentés (Mourabaha, Ijara,Moucharaka, Sukuks, c'est quand même plus sympa que Livret A, LEP ou PEL ??? :p ) :

"La finance islamique fonctionne notamment dans le respect de trois grands principes de la charia : - la proscription des intérêts (riba), apparentés à de l'usure,
- le partage des risques et des profits entre prêteur …

Combien de temps durera la course à la consommation d’électricité (sans percuter un rail de sécurité) ?

Un petit billet, pour mettre en avant un joli "infographic" qui présente de façon dynamique sur une timeline :

- la consommation d'electricité,
- la consommation d'electricité renouvelable,
- les émissions de CO² "from energy",
- la population,
des différents continents du monde en 2007.

Voici le graph. en question

Toujours dans mon trip "les infographics, l'image et la vidéo sont l'avenir du web", je trouve ce grpah. tout particulièrement intéressant pour visualiser :

- l'explosion de la consommation US en rapport à leur population qui n'augmente pas tant que ça,
- et comment l'Asie balaye tout sur son passage, surtout à partir du milieu des années 2000.... pas (encore) par fièvre de consommation, mais surtout par leur natalité dynamique !

Aussi, si on clic sur les différents continents, on voit la conso. de CO² par habitant et on découvre que :

- l'Amérique du Sud tourne avec 80% d'énergies renouvelables (coquille ?? ca me sembl…

L’information nouvelle : infographics vidéo photo

Image by トリプ · tripu via Flickr
Je m'enthousiasme actuellement pour les nouvelles formes de diffusion de l'information :
En voici 3 : Les infographics, la vidéo, la photo.

Les infographics
De plus en plus allergique aux pavés de texte sans hiérarchisation, je suis tombé amoureux de cette nouvelle forme de passer l'info (découverts via le blog de Loic Chay).
Ce ne sont que de bon vieux schémas, pas de quoi casser des briques, vous me direz, oui, hé bien, regarder ma petite liste de sites dédiés aux infographics, vous verrez comment des représentations graphiques de qualité peuvent mettre de l'ordre dans vote tête, vous ouvrir des portes, vous permettre de prendre du recul, etc.

C'est un métier de faire des œuvres informationnelles pareilles ...ou un art.

La vidéo est là depuis déjà un bon bout de temps. Mais tout s'accélère je trouve...
Comment Google lance une nouvelle fonctionnalité ? un vidéo sur YouTube
Vous avez raté la dernière émission radio de France Info avec Lo…

Que ne rend on pas encore public ?

C'est l'application Runkeeper qui m'a fait penser à écrire ce billet.
Je me disais qu'entre Twitter, Facebook, Diigo, nos blogs, Foursquare, Runkeeper, Dismoiou, Linkedin, les avis qu'on laissait un peu partout, etc., on allait de plus en plus loin dans la transparence de nos vies.

Je me suis demandé ce qu'on ne rendait pas encore public de nos vies et donc ce qu'on pourrait rendre public bientöt :

Je vois un truc central qu'on ne remonte pas, les achats ça pourrait se tweeter ça non ?!
Le loyer ou la mensualité de l'emprunt, le petit resto du midi, la pizza et la bouteille de rouge pour le soir, la paire de chaussures italiennes, l'abonnement au Club Med Gym, tout !
Toutes nos dépenses tweetées et archivées à la Runkeeper, avec classement par enseigne, produit, % du total des dépenses, % du salaire, avec des graph et tout, un joli "Buykeeper" en somme.
A quand le tweet this en bas du ticket de caisse ?!

Son entretien annuel au boulot, …

le m-commerce : comme internet il y a 10 ans ?

Image via CrunchBase
Amazon, Walmart, ebay, etc. ont chacun leur application de m-commerce à installer,

Pourquoi une appli à installer pour TOUT ?
C'est quand même très has been de devoir installer une appli pour le moindre petit usage.
Ca existe pas les sites de m-commerce qui s'adaptent au mobile ? et puis c'est pas plus pratique pour les utilisateurs ?

Si chaque site de vente se met a sortir son application iphone, les consommateurs installeront ceux des mastodontes, et de leurs chouchoux... et puis à un moment ils se diront peut-être :
"mais c'est chiant d'ête cloitré dans des appli iphone par marque !, ça me rappelle les walled garden de mon enfance sur aol.com & co., ils savent pas faire des sites mobiles sympa ces gens, et me laisser libre ?"

Et puis peut-être qu'ils se tourneront vers des choses comme ça (pour ceux qui veulent pas cliquer : des codebar scanner et des metamoteurs d'info sur des produits à partir de photos ou autres), parce que…

Comment je veille #3 Facebook

Image by Getty Images via Daylife
Après le #1 : RSS & Google Reader et le #2 Twitter et Diigo voici le 3e opus de la ma série "comment je veille" : Facebook


Dans "mon Facebook", il y a une majorité de gens que je connais in real life.
Tous ces gens ont suivi ds chemins différents, publient plein de choses, et ce qui est génial c'est que c'est souvent a des années lumières de mes centres d'intérêts et de mes sources.

Et c'est ça LA force du truc !
De la pure veille "random", du pur air du temps...



Aussi, au lieu de lire des articles ou écouter des gens parer de l'usage de Facebook a 14, 20 ou 50 ans, et son évolution avec le temps, autant observer par soi-même comment font vos contacts :), non ?


Les fan pages et les groupes sont aussi des moyens de suivre des producteurs de contenu...
"et alors, on peut les suivre via RSS, quel intérêt ?"
hé bien, on a en prime une visibilité sur les "like" et les commentaires des abon…

usages d’internet et du SMS à 14 ans …ça c’est de la rupture !

Image via Wikipedia
J'ai eu l'opportunité d'observer quelques jours comment une ado de 14 ans "communiquait" (et de lui poser plein de questions).

J'ai pris quelques notes (et accessoirement un sacré coup de vieux).
Voici le contact report, pour ceux qui n'auraient pas la chance de côtoyer des vrais "digital natives"
...par opposition aux "faux digital natives" comme moi, qui sont nés bien avant l'internet haut-débit et le mobile démocratisé.
Pour ceux qui sont en contact avec des spécimens du même âge, je suis curieux de savoir si ces usages se vérifient sur les vôtres.

Tout d'abord, en mobilité, le SMS est roi.
A cet âge, la possession de smartphone et du forfait data n'est pas répandu.
A la place, constat d'un un usage intense et continu du SMS.
Quand je dis intense c'est en moyenne,1 texto toutes les 5 minutes, avec des périodes de rush, où c'est du continu ! C'est impressionnant... (#sontfoucesjeunes... :p)

Pourq…

Qui tirera la croissance mondiale en 2030 ? L’A….

Image via Wikipedia
hé non, pas l'Amérique, ni 'Asie, ni l'Amour... mais l'Afrique !!

Un court billet pour relayé un court article que René m'a fait découvrir.

Ecrit par Agnès Bénassy-Quéré*, intitulé "le "monde d'après" pourrait être plus lent", cet article est une mine de pistes pour phosphorer.

Et surtout, j'adore la phrase de fin :
"À l'horizon 2030, un enjeu essentiel est de savoir si l'Afrique subsaharienne, dont la population dépassera alors celle de la Chine et de l'Inde, pourra, ou non, prendre le relais de la croissance mondiale..."

Voir l'Afrique comme le relais de la croissance providentiel, je trouve cela énorme comme retournement de vision, après l'avoir considéré comme un sous-continent pendant tant d'années (de siècle ?).


...même si ce principe de course à la croissance avec des relais à trouver encore et encore me semble pas très durable vu la fragilité de notre planète, mais c'est un autre…

La force physique, dépassée ?

Un article de Courrier International fait état des conclusions d'un anthropologue Australien qui indique que selon ses observations, l'homme n'a jamais été aussi faibe.

Cela va dans le même sans que ce qu'anticipe Wall-E (image) avec ses humains obèses, aux muscles atrophiés inactifs, la tête devant un écran, en train de boire continuellement, qui s'apparentent plus à des gros bébés qu'à des hommes.
Ce n'est pas moi qui passe +10h/jour devant un écran en semaine qui vait contester cette tendance.

Pourtant la force physique me semble encore essentielle :

Déjà pour son impact sur le mental. Alma Sana in Corpus Sana (ASICS, en passant...), je n'invente rien.
De mon point de vue, l'effort physique rend plus calme et fluidifie les connexions neuronales dans le cerveau (on pense mieux quoi).
Il peut aussi endurcir mentalement, et apporter une certaine confiance en soi.
Accessoirement, il prolonge la durée et la qualité de vie.

Aussi, je crois que le monde actuel…

Comment je veille #2 Twitter et Diigo

Après un premier billet sur "Comment je veille : RSS & Google  Reader", voici la suite où j'aborderai Twitter, Diigo.

Twitter

Tout le monde en parle, je ne vais pas rappeler ce qu'est le microbogging.

Twitter, pour la veille, c'est le pied. Des millions de personnes partagent ce qu'ils aiment et en débattent.

A vous de trouver les contacts qui disent des choses qui vous intéressent via des annuaires type Twellow ou via les magnifiques listes que Twitter vient de lancer (voici mes listes d'ailleurs, que du bon!).

Erreur classique de choix : suivre que des "mêmes" :
- Suivre tous les fans de Mac car on est fan de Mac=>nul.
En général, ça redonde sévère, donc mieux vaut en suivre 2, 3.
- Suivre des marketeurs du secteur IT jeunes parce qu'on fait ce job et qu'on est jeune =>nul
C'est intéressant de suivre des gens complètement différents de ce que l'on est aussi. C'est toute la puissance de Twitter aussi. Tu peux "côtoyer&…

Les internautes auront-ils longtemps confiance aux autres internautes ??

Constat

Billets sponsoriséstweets sponsorisés, avec les avis sponsorisés... chaque internaute est un panneau publicitaire en puissance... et même pire, un panneau publicitaire déguisé en puissance.
Plus les entreprise basculent leurs budgets Marketing/Comm vers le web, comprenant que c'est LE truc où il faut être en ce moment, et plus l'appât du gain sera fort pour les internautes.

Dans ce cadre, le web 2.0, plein de crowdsourcing risque de connaître un biais préjudiciable dans le futur :
Les blogeurs/twitteurs/donneurs d'avis les plus intègres refuseront toute compensation en argent ou en nature ayant pour but la rédaction d'un billet/tweet/avis, ou accepteront argent, cadeaux et invits (et qui leur reprochera) mais mentionneront qu'ils sont rémunérés/rétribués de façon explicite. D'ailleurs la loi américaine le recommande.
Les autres publieront des billets/tweets/avis sponsorisés (par de l'argent ou des cadeaux) en les faisant passer pour des billets sort…

2009 : Cassure dans le modèle consumériste

Image via Wikipedia
Je souhaitais faire écho à la dernière étude de TNS "Les Français et la consommation : le grand paradoxe".

Cette étude m'a étonné pour plein de choses.

Le décrochage vis à vis de la société de consommation

Déjà (page 4), les Francais ont de nouveau le moral (on est à 45% de moral bon en 2009 pour la situation personnelle, soit seulement 5 points de moins qu'en 2007 où c'était encore la fête au village, et après un grosse chute en 2008).
Le Français semble donc avoir le moral, même quand c'est la crise, une première...
Après je vais pas pousser l'analyse car je n'ai pas la mondre idée de la façon dont sont générés ces stats.

Et là on s'attend a voir dans la suite, un tas de graphiques qui vont donc compléter la reprise du moral par une envie de consommer plus, voyager plus, faire des enfants plus, etc...

Et non, le graph. ci-dessous, montre que les gens, qu'ils en aient les moyens ou pas, on moins envie de dépenser. (!!!)

Petite inte…

Vendre aux clients pauvres en 3 points

Fiche de lecture du livre Et les clients Pauvres ? Quand les entreprises s'engagent
Le pitch d’Amazon : « Ce livre montre que "faire affaire" avec des populations pauvres peut être bénéfique pour tous lorsque la démarche est bien adaptée aux contraintes et besoins de chacun »


Ce que j’en attendais : une belle analyse du « comment ils ont fait pour s’adapter à cette cible de pauvres ?» (parce que derrière, il y a un « repensage » radical des business model de maximisation des marges et du modèle consumérisme actuel !!!) et je suis servi.


Il est écrit par quelqu’un qui travaille dans ce secteur, Henri de Reboul, qui dirige IMS Entreprendre . IMS Entreprendre aide, en gros, les entreprises dans leur volonté d’être responsable socialement.
D’avance, je savais que ce serai un ouvrage d’évangélisation, qui ne va jamais remettre en cause les initiatives des entreprises.
Je vous invite à le lire si ça vous intéresse (surtout les pages 146, 150 et 151).
Mes remarques sont signalées par…

Coup de coeur du jour : Romain World Tour, et si vivre c’était voyager ?

J'ai découvert aujourd'hui l'aventure de Romain, 23 ans, parti faire le tour du monde pendant 12 mois.
J'avais déjà entendu parler de son aventure avant son départ, quand il commençait tout juste à chercher des partenaires.

Là je retombe sur son blog et ...quelle merveilleuse surprise !!!
En effet, Romain ne s'est pas contenté de faire un "blog de voyage" bateau.

Il écrit des billets super fouillés, il monte dans des conditions surement pas géniales, des vidéos d'une qualité qui m'impressionne, il prend plein de photos sympa, il publie des podcast, il tweete ...
Bref, un vrai hub de contenu 100% authentique !
Niveau technique, c'est beau, et surtout, quelle générosité !

Qu'est ce qu'il raconte ?
Il voyage en mode "backpackers super sociable/curieux/pas froid aux yeux", complètement immergé dans la population, j'ai remonté tous les billets de son blog depuis son départ, et ma fois, quel plaisir (avec une larme à l'oeil pour le…

Décroissance…

Je commence à m'intéresser un peu plus sérieusement à la "décroissance" (autour de laquelle tournent la notion d'écologie, les mouvements "slow", les valeurs d'entraide, la remise en cause de la toute puissance de la finance, etc...)

Je n'ai jamais tellement adhéré au principe de société de consommation, qui flingue au passage la planète, mais j'aimerai maintenant essayer d'imaginer comment pourrait tourner le monde différemment, et surtout, le plus compliqué, comment nous pourrions passer sur ce nouveau modèle.

Avant de commencer à penser à voix haute avec vous :), je voulais inviter tous ceux qui passent par ce blog et que ça intéresse à creuser avec moi ce sujet avec quelques premières sources :

un joli slideshow de Jérémy Dumont
le hors-série de Courrier International du moment "La vie meilleure, mode d'emploi"
L'émission de France Inter "Rue des entrepreneurs" qui passe à 9h samedi 17 octobre et sera surement disp…

Comment je veille #1 : RSS & Google Reader

Image via CrunchBase
Souffrant de curiosité aiguë, j'ai, au fil des ans, structuré une certaine méthode de veille et de consommation d'info, qui évolue tout le temps d'ailleurs...
J'ai pensé que ce serait intéressant de partager ma façon de faire en quelques billets.

L'idée de ces posts est de présenter comment je fais, avec l'objectif de :
- vous faire découvrir des nouveaux usages,
- vous donner l'idée de faire la même présentation pour apprendre les uns des autres.
A noter avant de commencer, je suis sur PC, donc je suis inculte au niveau des outils dispo sur Mac.

La base : les RSS et Google Reader

Intro
Google Reader est l'outil central de ma veille.
J'ai utilisé Netvibes jusqu'à une centaine de blogs suivis. Après l'outil montre ses limites.
Je suis 368 flux RSS actuellement.
Google Reader permet une lecture rapide, thématique, hiérarchisée, grâce aux dossiers.
Il permet également d'envoyer des articles par mail en 2 clics, et le partage sur Twi…

Les clés pour un monde meilleur : finance, énergie, alimentation,internet

Titre hyper pompeux, mais c'est bien ça mon objectif...
Depuis quelques années, je prends plaisir à tenter de découvrir des livres, articles, émissions, qui tentent de décrypter les sources des "maux" de notre planète et à identifier les clés pour que nous évitions de la laminer.


Cet article tente de les répertorier, sans trop palabrer, a vocation à être mis à jour, ... et part un peu dans tous les sens il faut bien l'avouer.


La finance toute puissante
Sur telerama.fr, on peut trouver un article en 2 parties (partie 1partie 2) de Frédéric Lordon, économiste.
Il établit un constat lucide sur la finance mondiale, ses étroits liens avec les élites politiques, sur ce qui s'est passé en 2008 et ce qui se passera surement encore vu que pas grand chose a changé.

L'alimentation dans le monde
Sur liberation.fr, un article d'une ingénieur agronome engagée, Aurélie Trouvé, explique la situation actuelle de l'alimentation dans le monde et ce vers quoi nous allon…

Impressions de Thaïlande (3) : Le coût salarial faible « effect »

En Thaïlande, le salaire est bas. Comme dans beaucoup de PVD d'ailleurs.

Qu'est ce que cela signifie
Cela signifie beaucoup d'employés.

Et alors ?
Et alors ça change tout. Sans jouer le passéiste et l'anti progrès-technique, le faible coût salarial le rend plus "rentable" qu'une automatisation de tout.

A Bangkok, il y a des policiers partout, et ils sont pas à courir le PV ou les yeux rivés sur un radar, ils sont là, dans le métro (ou plutot le Skytrain), à vérifier que tout roule, à indiquer le chemin, à être là au cas où...(ils sont aussi là pour surveiller que tout le monde paye au portique d'entrée bien entendu, 1 entrée de metro = 1 policier !!!)

Dans la gare de Bangkok, y a des dizaines de guichets ouverts à partir de 5h du matin jusqu'à au moins 20h, des gens là juste pour informer, partout, des humains...

Dans les restaurants, 5 convives signifie bien souvent des plats servis (un peu aléatoirement) par presque autant de serveurs...(avec souvent d…

Impressions de Thaïlande (2) : Le Food court

Quesqu'un "Food court" ?

C'est ça :


photo source : fantomdesigns
Je m'explique.
Un "Food court" est une zone pleine de tables et de chaises (et de jolies filles qui poussent à la consommation de bière en mini jupe Heineken ou Tiger Beer parfois !).
Autour, plein de petites echopes qui proposent à manger et à boire.
En option : un scène et des gens qui font de la musique dessus (c'est le cas du Food Court en photo qui est celui du Suan Lum Night Bazaar de Bangkok).

Le principe est le suivant :
Vous allez convertir des Bath (monnaie Thaï) en tickets, dont le montant correspond à la somme convertie.
Avec ces tickets, vous pouvez aller acheter des plats, à boire, dans les échoppes du food court.
Paradoxalement, ces échoppes n'acceptent pas les "vrai billets", ils ne prennent que les tickets.

Une fois le repas terminé, vous repassez à la caisse pour le "refund", pour qu'on vous reconvertisse la "monnaie ticket" du food court e…

Impressions de Thaïlande (1) : Pourquoi se doucher à l’eau potable ?

En quelques mots, l'objet de ce billet et de quelques autres qui vont suivre est de vous livrer, quelques impressions et réflexions sur le mode de vie des Thaï (par rapport au mien), suite aux vacances que j'ai passé là-bas...


Pourquoi se doucher à l'eau potable ?


En Thaïlande, l'eau "du robinet" n'est pas considérée comme potable (du moins par les gens que j'ai côtoyé).
Première réaction : Olala, le retour à l'Age de pierre !


Puis, avec le temps, je me suis demandé si, dans nos pays dits "développés", nous n'étions pas complètement stupides de prendre des bains, des douches, de faire la vaisselle, la lessive, tirer la chasse, etc. avec de l'eau parfaitement potable !!!
En effet, l'eau est souvent vu comme un des prochain enjeux géostratégique mondial clé, des millions de personnes souffrent du manque d'eau, les nappes phréatiques du monde entier se vident, etc....


OK, avoir de l'eau potable "au robinet", c'es…

Les entreprises condamnées à la transparence

Billet express sur deux petits news intéressantes, qui montrent qu'avec les possibilités actuelles d'Internet, les entreprises sont condamnées à la transparence, qu'elles le veulent, ou non.
- Deux employés de Microsoft ouvrent un site non officiel de suggestions pour améliorer Office - ZDNet.fr

Commentaire : Intéressant pour Microsoft, car ses employés inventifs font un boulot très pertinent et comme ce n'est pas MS qui pilote l'initiative, on ne les embêtera pas trop s'ils ne font rien de ce que les utilisateurs proposent comme amélioration.


Problème : La pluie de choses à améliorer visible par tous va surement en agacer plus d'un au marketing produit et au staff technique d'Office, surtout que c'est un bon moyen pour le concurrent Google de voir les points de frustrations des Office users.
- Les salariés des SSII de se lachent sur twitter - Yahoo!
commentaire : Là c'est toute la magie de Twitter, Facebook & co. qui deviennent une plaie pour le…

La sphère privée n’exitera plus avec les TIC

On nous dit de nous protéger des attaques, de verrouiller nos profils, de ne pas laisser trainer d'infos trop précises sur nous, mais finalement, il semble que le pouvoir législatif et judiciaire est en train de progressivement rendre nos vies et activités (potentiellement) transparentes.

Pourquoi potentiellement ?
Car ce n'est actuellement qu'en cas d'usage de certains mots, ou en cas de "choses" à résoudre (divorces, délits, etc.) que la "transparence totale" sur nos actes traçables numériquement semble activée.

Au final, j'ai bien l'impression que la notion de sphère privée va disparaitre, tous nos actes seront soit publics, soit potentiellement publics ...sauf si on se rend intraçable... ou qu'on sort de la Matrice ;)

L'article de NetEco qui m'a inspiré :
Trois provinces chinoises veulent "épurer" le contenu des SMS

Edit 02/12/2010 : L'affaire des cables wikileaks montre que on est sur ce chemin... comme les licenciem…

Fidéliser ses lecteurs : par le lien social et l’authenticité avanttout ?

De temps en temps, hors enjeux professionnel ou addiction certaine, on fait un tri dans sa liste de blogs/twitts lus.
En général la règle qui s'applique est celle de l'éviction des blogs/comptes Twitter les moins pertinents. Pour mon cas, la coupe est drastique en général, c'est les 50/50. (les 20/80 c'est trop rude).

Mais un autre critère sur lequel je souhaite insister entre en ligne de compte et je m'en rends plus compte depuis que j'utilise twitter, le lien avec celui/celle que je suis :

Une personne que je suis et avec qui j'échange sur Twitter, avec qui j'échange sur son blog, ou que je connais IRL, je ne la supprimerai jamais de mes feeds lus, justement parce que ce n'est plus juste un blog ou un feed Twitter, c'est une personne avec qui j'ai un lien.
Un blogueur dont la teneur des posts respire le vrai, l'humain, l'authenticité, l'envie de partager ce qui le passionne, je ne le supprimerai jamais non plus de mes feeds lus (…

Twitter, finalement, on y va pour l’info ou pour le reste ?

J'ai beaucoup rêvé d'un système de read/unread dans Twitter, à la manière d'un Google reader, avec un aideRSS qui viendrait coller un PR à chaque twitt pour filtrer le tout....

Cependant, l'absence de notion de "read/unread" n'ajoute t-elle pas finalement un certain charme à cet outil ?

On sait qu'on ne lira pas tout, le hasard, la chance, reprend ses droits face aux algorithmes, on vient écouter, partager, découvrir des personnes, des avis, des univers, sentir des mouvements, des tendances, se mettre dans le rythme des updates, si différent de tous les autres médias sociaux qu'on avait entre les mains jusqu'à présent...

C'est à ce demander si "on y va" pour l'information en elle même...ou pour l'interaction (la relation humaine ?), l'ambiance, le rythme effréné des messages, l'idée un peu romantique qu'on va découvrir des gens géniaux, et tout le reste (comme on va dans un bar finalement pas pour boire un verre …

La plaie du monde : le stockage de l’énergie ?

Les batteries (de mobiles) explosent, durent un rien de temps, c'est embêtant...
Au delà de ça, j'ai bien l'impression que ce problème de stockage et de restitution d'énergie est un problème clé de notre planète...

Si on arrivait a faire de vrai batteries (cad pas hors de prix, fiables, qui durent des semaines, voir des mois et se rechargent vite) pour l'ensemble des engins motorisés (du mobile à la voiture, voir à l'avion), on respirerai mieux, on entendrai de nouveaux les oiseaux, et on arrêterai ainsi de détruire doucement mais surement notre planète...

Si on pouvait stocker l'électricité (captée depuis les éclairs par exemple, ou même, tout bêtement, des centrales) tout serait plus simple, l'équation énergétique, plus simple à résoudre...

Après, reste aussi la piste de l'électricité wireless et donc du rechargement en continu...